CLOOCH

 

 Mashup de Clown et Coach

 

 

 

 

 

 

 


Le clown et le coach ! Tiens! …
Cela sonne comme le titre d’une fable de Lafontaine!  Le clown et le coach.
Avec un arbre pour la distance au sol entre l’un et l’autre.
Voyez mon image. Où se trouve le coach? Où se trouve le clown? Nous verrons bien.

Le coach est un animal d’entreprise, voilà son écosystème, essentiellement.  Suivons-le, observons-le.
Coacher c’est suivre, entrainer, pousser, guider.  Pour cela, le coach s’équipe, s’arme, s’outille pendant de longs mois. Il veut pouvoir aider, accompagner au mieux ses clients. Il est le guide : il doit connaitre le terrain,  en avoir la carte à l’esprit à chaque instant.Tous azimuths. Ses clients, il les suit dans leur cheminement passé et présent,  il les suit dans l’élaboration de leur cartographie personnelle et professionnelle. Il éveille,  il aide à mettre en lumière les fragilités aussi bien que les points de force. Les lacunes et les potentiels. Une mise en mots…

Mais il doit également permettre le changement. Changer de point de vue, de vision du monde. Changer de mode de pensée. Changer de mots comme on change de peau. Les mots muent, émeuvent, cela bouge donc dedans, pour bouger dehors. Action !…

Or, au cœur de l’action, il y a l’énergie, le désir, l’envie. Sinon quoi ?! Whatelse ?!…

Voilà le clown ! Lui vit en pleine nature, la sienne. Dans le Soi végétal/animal/minéral. Voyez-le… Il exprime, il vibre sans raisonner, il vit comme il respire…

Le mot d’ordre du clown-gestalt : « Garde le contact ».
Le clown-gestalt se nourrit de ne jamais quitter le contact. Quoiqu’il arrive, il est là. Il prend, il donne, il crée, il transforme.
Il y a de l’enfance là-dedans non?! Quoiqu’il arrive, je-clown reste au contact, de ce que je-clown sens, de ce qui arrive là sur scène, son univers. Cette émotion-là c’est lui. Ce mouvement-là c’est lui. Je suis toujours avec moi. Je ne me quitte pas. Ainsi équipé,  il  visite mon univers sur scène dans le regard du public. Je le perçois en l’exprimant, en le vivant. Je projette, je mets au monde mon monde. Je suis. Je cahote, je freine, je résiste. Qu’importe ! Je reste là. Je joue. Tous mes sens sont en éveil : je suis acteur et mû, emporté tout à la fois.

Le clown-gestalt c’est la relation, l’écoute, l’intuition. Une fluidité de la relation que donne la présence et un contact ouvert. Le clown est à l’écoute de tout, de bas en haut, du mental jusqu’à la plante des pieds. Il s’exprime de même. Il communique verbal/non verbal alliés.

Alors d’un côté l’esprit, l’intelligence et de l’autre le corps la matière? Le coach et le clown. Antagonisme ? Paradoxe ? La fusion est-elle possible ? Clooch … Joli !!!

Joindre la raison au cœur, Descartes et Harpo, coyote et bip-bip enfin réunis ! Imaginaire mental et imaginaire du corps. Quel bel exercice!

A vous de jouer… !