Jean-Pierre

 

 

La formation de Clown praticien n’est pas comme les autres

 

 

 

 

Elle impose une implication totale, une remise en question de ses « us et coutumes » et à ce titre c’est une des plus enrichissantes et difficiles que j’ai vécues.

Mais le bonheur est….in fine : pas seulement dans cet effort pour retrouver le petit clown qui dormait en soi (là, on rame !) mais il surgit surtout quand on le laisse s’exprimer sans gêne, avec malice. Alors on découvre une vraie joie : celle des autres mêlée à la sienne!

Si vous voulez apprendre à faire le pitre, n’allez pas voir Manuel ce serait être « maso » mais si vous souhaitez qu’on vous aide à découvrir quelqu’un chez vous que vous ne soupçonniez pas, il est l’homme de la situation. Sans compromission, sans agressivité, avec compréhension mais parfois sans quand vous n’êtes pas compréhensible, il vous met en piste.

Et vous en sortez différent!

J’ai souffert mais qu’est ce que j’ai aimé!…